IN HELL 'Hostis Ecclessiae'

2017 IN HELL - CD


In Hell est un groupe des Hauts de France, de Hénin Beaumont et qui, accessoirement doit être le groupe musicale le plus agressif de la ville.
Ce disque est une réédition en CD de l'Ep du même nom de 2015 (l'ordre des titres à changé) et qui n'a rien à voir avec le film In hell de J.C. Van Damme.

Cet Ep va te faire mal. Mais alors très mal. 5 titres en 25 minutes environ. Tu te demandes alors comment il va te faire mal, mais alors très mal? Facile et pas de spoiler: le groupe balance un gros black death extrême et n'est pas là pour rigoler ou faire de la figuration.
Dès 'Back to hell', le ton est donné: ça va être brutal, voir même très brutal. La rythmique est tour à tour martiale et brutal, privilégiant la violence à la lenteur mais sans non plus dédaigner un sens de la mélodie efficace que le groupe couple avec les rythmiques. Un chant quelque part entre le chant death et le chant black accompagne la musique, mais un chant très caractéristique, rocailleux et abrasif, marquant parfois plus le pas vers le black ou le death.
C'est clairement sombre et malsain ce que propose In Hell (et c'est tant mieux, c'est ce que l'on préfère non? Sauf mamie...) ne laissant pas de répit au déferlement de violence. Même si ça va vite, le groupe met l'accent sur les mélodies que l'on retrouve sur des passages à la fois presque atmosphériques mais putain de massifs, offrant une véritable muraille de brutalité.
Parfois le groupe amène une légère accalmie dans sa musique. Mais pas de panique: 1) ça ne dure pas et 2) c'est un excellent contraste pour de la violence calculée et maîtrisée.
Ainsi, 'Call of the beast' est un titre fait pour la musculation des cervicales, avec sa rythmique cadencé en rythme, ses lignes mélodiques dévastatrices mais aussi son indéniable violence, clairement contenue mais bien présente tout le long du morceau, servant de catalyseur à une colère dirigée.
Car In Hell a choisit le meilleur du brutal dans les deux registres, pour offrir un condensé de haine bien poisseux, sombre, déterminé où le coté martial des rythmiques permet de déshumaniser la musique pour y instiller une atmosphère d'un autre monde, bien plus dérangeant que le notre. Et de nous emmener avec lui le visiter, à vos risques et périls parce que ça n'a pas l'air très joyeux là-bas mais plutôt suintant de colère obscure mais ayant sens.
In Hell montre avec ce premier Ep un véritable manifeste et offre une invitation à les suivre, sans faire la moindre concession et à te pencher sur leur cas. Massif, brutal et efficace!!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

SPLIT BRAIN 'Discours idylliques'

Interview PRUNGK

Interview Maps and Foils